Daniel Allard

Daniel Allard est issu d’une famille de musiciens amateurs passionnés par la musique et commence sous l’instigation de celle-ci l’apprentissage de la musique et du Hautbois à l’âge de 16 ans. Il est très vite captivé par la sonorité mélancolique de cet instrument dit à anche double et poursuit sa formation musicale au CRD d’Aulnay sous Bois ou il obtient en 1986 et 1987 :

Un 1er Prix de Hautbois ,

Un Prix d’excellence ainsi qu’un 1er Prix de Musique de chambre .

Sa carrière musicale se poursuit en tant que finaliste en 1986 du prestigieux Concours International de Musique de Chambre de Guérande et il est lauréat l’année suivante du CNSM de Paris (Conservatoire National Supérieure de Paris) et suit parallèlement des cours d’interprétation musicale avec le grand hautboïste Pierre Pierlot .

Passionné par la transmission de son art, il enseigne depuis 1989 au Conservatoire de Musique du Plessis Robinson où il est régulièrement invité à jouer dans divers Orchestres Parisiens.

Il est notamment membre (2nd hautbois solo et cor anglais) de l’orchestre parisien « Bel ´Arte » avec qui il a l’opportunité de jouer pour le cinéma. Il s’est fait remarqué dans plusieurs films dont

« Valmont » de Milos Forman en tant que musicien figurant, plus récemment en tant que musicien de studio dans le film  » Un homme et son Chien « réalisé par Francis Huster , « Joyeux Noël » de Christian Carion , « Rien à déclarer » de Dany Boon , »Hollywood » de Florence Foresti et aussi la « Nouvelle Guerre des Boutons » de Christophe Barratier. Avide de nouvelles expériences musicales, il joue régulièrement en formations de musique de chambre diverses et variées: en octuor, en quintette à vent et en duo avec guitare.